Les indispensables de bébé en soirée

Processed with VSCO with q1 preset

Joyeux Noël les Mums, les futures Mums, les papas, les papis, les mamies, les mémés, les pépés, les bébés, les bambins, les ados et les jeunes adultes, oui vous jeunes adultes sans enfant qui vont, dans moins d’1 semaine, faire la fête jusqu’à 5h du matin, insouciants et se levant le lendemain après-midi après 10h de sommeil seulement avec une gueule de bois…

 Parce que pour nous jeunes parents, maintenir une vie sociale LE JOUR DE L’AN peut parfois relever d’une mission impossible « Tin tin tintin Tin tin Tin tin tin tiiiiiiilinlinnnn tilinnlinnnn » (Il faut le faire sur l’air de mission impossible sinon c’est complètement dénué de sens vous l’aurez compris… le petit plus de cette référence filmographique c’est que toutes les générations vont la comprendre puisque le film à combien ? 5 suites ? Comme ça aucun problème générationnel et on se prend pas un « Connais pas » qui fait mal dans la tronche) !

Pour en revenir à la soirée du jour de l’an, pas question d’y renoncer ! On va faire la fête et ce malgré Jade 13 mois, bientôt 14, qui marche seule depuis moins d’1 semaine,  super active et super râleuse ; malgré le marathon de Noël légèrement fatiguant et les cernes sous les yeux ! Oui nous allons faire la fête ! Pinards (jus de raisin), Fromages (0%), Musique (Berceuse) et Nuit blanche (couché à 00h15) à l’ancienne quoi, on ne va rien laisser au hasard.

Problème (que l’on s’est créé tout seul par amour des challenges) : nous n’avons pas de garde pour Jade, alors on l’emmène avec nous ^^

J’ai déjà goûté à l’apéro passé assise dans le noir à écouter Mozart en priant pour endormir Jade, aux entrées et plats entrecoupés d’allers-retours entre la table et le lit parapluie (parait-il que c’est bon pour la santé de marcher entre les plats entres les fourchettes), aux desserts écourtés (Adieu Dame Blanche… petites boules de glace vanille et de son coulis de chocolat chaud que je n’aurai pas le plaisir de déguster)… mais nous n’avons pas encore tenté cet exploit de tenir jusqu’à minuit les gars !!! (Oulala comment on va être fatigué ^^)

Jusqu’au 8-9 mois de Jade, nous n’avions aucun problème pour l’emmener à droite à gauche, au restaurant, en soirée, en mariage, week-end, en vacances… puis Jade a eu 10 mois et a commencé à s’ennuyer en voiture et ne plus supporter les trajets ; puis Jade a eu 11 mois et a commencé à marcher et à ne plus tenir en place dans sa poussette ; puis Jade a eu 12 mois et a commencé à lutter pour ne pas dormir et participer aux festivités, éreintée…

Alors comme je vous l’ai dit, on ne rigole pas avec les challenges, pas de place au hasard. Je sors le grand jeu, l’artillerie lourde. Non je ne céderai pas à la tentation de me laisser berner et croire (à tort !!!) « Jade est fatiguée le soir, elle s’endort à 19h30, on va être tranquille toute la soirée, il n’y a pas de raison ». Mais si il y en a une de raison même plusieurs : elle n’est pas dans sa chambre, il y a du monde qu’elle ne connait pas (que dis-je, un public pour l’admirer !), elle n’a pas ses habitudes du soir, et nous ne sommes pas aussi exclusif avec elle… et ça… les enfants le savent et nous le font bien comprendre (quels vicieux). C’est pour cela que je prépare : LA TROUSSE DE SURVIE !

Voilà mes indispensables :

Les basiques du sac à langer :

  • un stock de couches, de coton et de liniment
  • un stock de sac congel (non pas pour congeler bébé en cas d’échec bande de naïfs mais bien pour vous épargner des cadeaux odorants qui vont rendre irrécupérables votre poubelle nettoyée à l’eau de rose). Cela vous évitera chers parents ce regard accusateur et cette pensée tellement forte « Mais c’est dégueulasse, ça pue et tu vas jeter cela chez moi ? »
  • un petit tapis de change (pour les mêmes raisons que les sacs congel, cela vous évitera, chers parents, des regards accusateurs et cette pensée si forte « Mais tu vas le changer sur MON lit au risque d’un caca qui dérape ?!?
  • des lingettes humides et/ou des mouchoirs en papier, cela peut toujours servir et surtout lorsque bébé est en pleine exploration gustative
  • un pyjama (of course) si vous ne l’emmenez pas déjà en tenue de nuit et une tenue de rechange en cas de cacatastrophe (body + pyjama)
  • Des chaussons pour ceux qui ont le plaisir de courir après les petits pas de bébé
  • Le repas du soir, pour Jade c’est un petit pot de légume et féculent + un biberon de 240 mL. Et pour le biberon évidemment, la boite doseuse pour éviter de se trimbaler la boite de lait et le rituel du « 1… 2… 3… 4…» « Tu es plutôt blanc ou rouge ? » « Blanc… 6… Oh merde je dois recommencer ».

doseuse2doseuse3doseuse1

  • Un thermomètre (n’allez pas croire qu’ils vont vous épargnez) en version frontale ou auriculaire assez pratique dans un premier temps pour éviter l’étape du déshabillage (surtout si c’est une prise de température « il est pas chaud mais bon j’ai un doute… »), du doliprane (avec sa pipette… oui… parce que lorsque l’on oublie la pipette on se sent très très bête…) et le carnet de santé (on est jamais trop prudent)

thermometre-2thermometre-3thermometre-1

Les grosses pièces qui font la différence :

  •  La poussette, non seulement si le lieu de réception n’est pas à côté du lieu de stationnement, non seulement pour trimbaler les 10 kg de bagage emmené pour 1 soirée mais aussi en solution de secours si bébé ne trouve VRAIMENT pas le sommeil…
  • Une chaise haute… oui c’est pas du tout indispensable pour le repas mais tellement plus agréable si vous avez une version de voyage plutôt que d’avoir bébé sur les genoux qui veut absolument TOUT goûter !

imageschaise6chaise4

  • Le lit parapluie (L’INDISPENSABLE) et TOUS les éléments qui accompagnent le rituel du coucher. Cela concerne pour Jade : la gigoteuse, la veilleuse éléphant ou le mobile à étoiles lumineuse et le baby-phone

lit2lit3lit1

Quelques objets familiers :

  • 1 ou 2 livres ou jouets (qui ne font pas de bruit de préférence car cela pourrait gêner les oreilles chastes des non-initiés au maternage ^^)
  • un plaid si bébé a besoin d’un gros câlin dans une pièce en plein vent (la faute au clopeur que l’on oblige en plus à fumer dehors ^^)

Et bien sûr :

  • Doudou (Théodore) et la tétine (la Chup) !

Ensuite en pratique c’est assez simple (ahah), lorsque l’on arrive sur le lieu de la débauche, il faut identifier le lieu stratégique pour faire dormir bébé : si possible à l’écart de la fête  (et des toilettes) c’est-à-dire loin du bruit ; si possible dans la pièce qui ne fait pas office de vestiaire c’est-à-dire dédiée aux enfants (on en demande trop); et si possible dans une pièce où le baby-phone capte… c’est-à-dire pas dans une cave… Une fois les lieux en poche, et c’est là le plus délicat, il faut savoir conjuguer  l’artistique free-style avec le train train quotidien. Jade a besoin d’être rassurée, le soir elle a son petit rituel et un horaire assez fixe pour s’endormir. Le problème, c’est que c’est la fête et que l’on a un peu tendance à vouloir non seulement en arrivant que bébé fasse des sourires et des gazouillis sans ronchonner à tout le monde et à 19h00 le poser dans son lit parapluie tout dur (légèrement trop tôt) et vouloir qu’il s’endorme avec la technique du pouce de Mimi-Siku car les gars il faut profiter de l’apéro….

Non non non non… ERREUR ! ^^

On est un peu (TROP) excité par cette soirée ce qui n’aide pas bébé à trouver son calme lui aussi. Ce que j’ai compris (je crois) de ma petite expérience de Mum c’est que bébé a besoin de repère et de parents à l’écoute. Il ne pourra pas s’endormir s’il est énervé d’être passé de bras en bras, de questions en questions, de sourire en sourire et de bisous en bisous. Alors, il faut faire retomber la pression et rester un moment au calme avec lui et effectuer le rituel du couché (berceuse, histoire, câlin…) et ce même si une bouteille de Nuit Saint Georges et des toasts au saumon fumé vous appellent sur l’air de Dragostea din tei – O-Zone (Je déconne ça va, j’aime pas cette chanson… bah non).

Et puis il faut aussi savoir lâcher la bride. Autant à la maison on se donne des consignes mais dans un lieu étranger pour bébé, on peut faire péter les règles de parentalité (que je ne suis pas vraiment d’ailleurs). Je ne culpabilise absolument mais ABSOLUMENT pas de rester avec Jade jusqu’à ce qu’elle s’endorme si je vois qu’elle en a besoin pour se rassurer. Je peux même (et papa aussi) la sortir du lit si elle ne trouve pas le sommeil (et la laisser gagner comme on l’entend) pour qu’elle retrouve son calme et la recoucher plus sereinement un peu plus tard.

Je ne peux pas finir ce billet sans vous parlez d’un accessoire que nous avons testés pour le mariage de ma belle-maman et qui fut un échec cuisant (l’accessoire pas le mariage hein) : le casque anti-bruit pour bébé… Et ouai ! Testé, désapprouvé (sur Jade).

Sur le papier c’était formidable : « Casque ne pesant que 140 grammes, ce premier casque anti-bruit pour bébé (0-18 mois) est facile d’utilisation avec son système bandeau et attache velcro pour tenir le casque en place autour de la tête de bébé. Utilisez-les pour protéger l’audition de votre enfant dans les environnements bruyants ». En réalité… Jade s’est retrouvée avec le bandeau sur les yeux à hurler dans son lit dès le premier tournement de tête qu’elle a essayé de faire avec le casque… Alors je vous donne quand même la référence ici, peut être avez-vous eu des expériences plus convaincante que la mienne?img_20160419_201259

Et vous ? Comment faites-vous pour concilier jour de l’an et parentalité ? Emmenez-vous bébé fêter la nouvelle année ou préférez-vous trouver un mode de garde ? Avez-vous des astuces pour l’aider à trouver le sommeil sereinement à l’extérieur ?

Au plaisir de vous lire…

Marine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s