Allergie Lait / Gluten- Le diagnostic

Bonjour les Mums !

Après avoir passé une année à jongler entre le smecta, le tiorfan et les levures, aujourd’hui je prends le temps de vous résumer le long cheminement pour arriver au diagnostic : allergie aux protéines de lait de vache (APLV) et intolérance au gluten.

Je remonte donc le temps direction novembre de l’année passée !

Lors d’une énième visite chez notre médecin traitant (Jade avait 12 mois) et devant une maman (légèrement) insistante face aux troubles digestifs  continus de sa louloute qui, non je le regrette, ne peuvent pas être attribués à une 100ème gastro… le docteur a  pris du recul sur la situation et a finalement remarqué que Jade a cassé sa courbe de poids à 2 reprises. Une première fois à 3 mois, lors de l’arrêt du lait maternel , et de nouveau vers 6 mois, lors de la diversification alimentaire.

Allergie ? Intolérance ? Je sors de la consultation avec une ordonnance pour la réalisation d’une prise de sang (test appelé Trophatop), permettant de doser des IgE qui sont pour résumer les anticorps fabriqués par notre corps lors d’allergie : si Jade est allergique, son taux d’IgE sera élevé.

Je vous passe le moment EXTREMEMENT difficile de la prise de sang (Jade a pleuré, maman à pleuré, papa à réconforté tout le monde…) pour venir aux résultats qui tombent quelques jours plus tard :

  • Poisson, noisette, soja, blé :Négatif
  • Crevette, Kiwi, boeuf, sésame : Négatif
  • Blanc d’oeuf, lait de vache, arachide, moutarde : Positif

Jade serait donc allergique à un groupe d’allergènes comprenant le blanc d’oeuf, le lait de vache, les arachides et la moutarde.

En retournant chez le médecin, nous faisons le point sur l’alimentation de Jade :

  • Jade n’a jamais mangé d’arachide ni de moutarde ;
  • la première cassure de la courbe de poids de Jade, à l’âge de 3 mois lors de l’arrêt du lait maternel, serait due en toute logique au lait de vache (comme 2 à 3% des nourrissons ^^).
  • La seconde cassure de la courbe de poids, à l’âge de 6 mois, lors de la diversification alimentaire serait ensuite due à l’intégration de l’œuf…

En attendant un rendez-vous avec un allergologue pour préciser les allergies de Jade, le traitement consiste en l’éviction du principal allergène responsable de ces troubles : le lait de vache et de tous les produits pouvant en contenir (crème, beurre, fromage, yaourt, chocolat, biscotte, brioche, boudoir, potage industriels etc.). Nous n’enlevons pas les œufs dans un premier car les œufs étaient intégrés que partiellement dans son alimentation (simplement cuits dans des préparations culinaires) et de façon irrégulière…

Pour remplacer le lait infantile contenant des protéines de lait de vache, le docteur nous prescrit un lait hydrolysé toléré par 90% des bébés APLV : Du Pepti-Junior de la marque PICOT (un hydrolysat de lactosérum). Ce lait coûte environ 25€ en pharmacie et remboursé 15€ par la sécu. Et afin de faciliter la transition de lait, on le mélange à des céréales goût cacao sans lait de la même marque.

 

Un allergologue à Lyon ? Facile !!! Ah un allergologue pédiatre ? Ah oui moins facile… 1 mois plus tard nous avons rendez-vous chez l’un des (3 ?) allergologues pédiatres de Lyon. Le médecin réalise dans un premier temps un test cutané sur son bras appelé « prick test ».

Le médecin dépose sur l’avant bras de Jade 4 gouttes : du lait de vache, de l’œuf, des arachides et du serum physiologique (qui sert de témoin) puis à l’aide d’une petite aiguille, il vient piquer la peau de Jade à travers les gouttes. Après 30 minutes d’attente, les résultats sont négatifs… Finalement la prise de sang a révélé un « faux positif » et Jade ne serait pas allergique ?… L’allergologue nous laisse repartir avec comme consigne de continuer l’éviction du lait de l’alimentation de Jade et effectue un dernier test en lui posant 2 patchs dans le dos que nous devrons lui enlever dans 3 jours. Un des patchs contient du lait et l’autre du sérum physiologique.

 

3 jours plus tard, le test nous confirme que Jade n’a pas de réaction allergique cutanée au lait de vache… Cependant depuis l’éviction du lait, Jade a repris du poids et commence à rattraper sa courbe… Je ne comprends plus rien…

Est ce que Jade n’est pas allergique mais simplement Intolérante au lait ?

La prise de sang faite à la suite de son rendez-vous chez l’allergologue revient négatif à la maladie coeliaque (allergie au gluten), l’allergologue nous demande de bien continuer l’éviction du lait de vache…  et de tout autres laits d’origine animale (brebis, chèvre) car il existe des allergies croisées dans 90% des cas. Elle nous demande de NE PAS remplacer les biberons et les yaourts de le lait de vache par des laits végétaux (soja, amande, noisette etc.) mais de les utiliser pour remplacer le beurre, la crème et le lait UNIQUEMENT dans les préparations culinaires car ils ne sont pas adaptés aux besoins nutritionnels des bébés notamment en calcium…

Sans titre.png

Le régime alimentaire de Jade devient celui-ci :

  • Matin : 240 mL de lait APLV + biscuit sans lait
  • Midi : Protéine, légumes, féculents + compote + 150mL de lait APLV
  • 16h : compote + 150mL de lait APLV + pain
  • Soir : Légumes + féculents + 240mL de lait APLV

Pendant 2 mois, nous continuons à supprimer le lait de l’alimentation de Jade en scrutant les emballages des produits industriels (gorgés de lait, c’est fou !) et trouvons des astuces pour remplacer le lait de vache dans les préparations culinaires… mais Jade a beau reprendre du poids, au niveau digestif ce n’est pas la panacée !

Jade a même des périodes de plus ou moins 5 jours où elle refuse totalement de s’alimenter…

Un  appel plus tard, l’allergologue nous apprends (MERCI pour l’info !) qu’il existe des APLV « non médiées par les IgE », des formes digestives qui entraînent des Pricks tests négatifs, des dosages IgE négatifs et des tests cutanés par patch faussement négatifs… « Jade est allergique au lait et le Pepti Junior ne lui convient pas, on va changer de lait »

SU-PER ! Jade n’est pas intolérante mais bien allergique au lait… MAIS aucun examen ne permet d’affirmer ce diagnostic … et apparemment ce nouveau lait ne lui convient pas ?Changer de lait ?  mais je pensais que ce lait était spécifique pour les allergies aux protéines de lait de vache tolérés par 90% des enfants ?

« Oui, effectivement, mais ce lait contient tout de même du lactosérum » (C’est le petit-lait issu de la coagulation du lait vous voyez ? le petit jus des yaourts un peu cracra qu’on jette tous ! Et bien ce sont les seules protéines de lait de vache restantes dans ce lait infantile… pourquoi ils ont fait ça ? ^^)

Bref, nouvelle ordonnance, nouveau lait, Jade a maintenant du Neocat ! Ce lait est vendu 50€ en pharmacie (OMG !) et remboursé 40€ (Ouf !)

neocate-active-sachets-blackcurrant-pack-of-15-x-63g-57453cbb61476.jpg

Je ne vous dit même pas le nombre de fois où cette FICHUE chanson de la saga publicitaire des produits laitiers m’est venue en tête : « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie !!!! »…. J’ai envie de leur casser la gueule…

lait.jpg

Mais l’histoire n’est pas terminée, noooooon….

1 mois plus tard, aucune amélioration… Jade refuse à nouveau de manger l’espace de 4 jours et les troubles du transit sont à leurs apogées ! Nous retournons donc voir l’allergologue en urgence…

… L’explication serait, que l’allergie au lait aurait mis tellement de temps à être diagnostiquée (1 an) qu’elle aurait entraîner un inflammation importante de son intestin la sensibilisant au gluten…

Et vous savez où il se cache le gluten ? … Dans le blé, dans l’avoine, dans l’orge, dans le seigle… traduction : pain, biscotte, semoule, pâte et pratiquement TOUS les produits industriels comme les plats cuisinés, certaines charcuteries, confiseries, gâteaux… (Je vous ai dit que je suis une quiche en cuisine ?)

Plus le choix, maman va se mettre à la cuisine, je ne prendrai plus de risque ! Et pour le reste, j’ai déjà hâte de parcourir les rayons bio sans gluten et payer 4,50€ la boite de 8 madeleines sans gluten et sans lait ^^ Ahah !

Enfin, je croise surtout les doigts pour que ces évictions permettent à Jade de reprendre du poids et ne plus être gênée au quotidien, ma poulette…

Et vous, quel est votre parcours ?

Allez les mums , Dites-vous que 80% des APLV disparaissent à l’âge de 3 ans et 90% avant 16 ans… et pour le gluten… et bien dites vous que de toute façon il est recommandé (comme le lait de vache d’ailleurs) de le supprimer de son alimentation à l’âge adulte… Ouai je n’avais pas ça en réserve, je sais, ce n’est pas top…

Retrouvez toutes mes recettes sans gluten ici et sans PLV ici,

Bisous !

Marine

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s