Top 20 – Astuces (ou pas) pour accoucher ?

On attend avec impatience d’arriver à la 37ème semaine d’aménorrhée pour éviter la prématurité. On s’inquiète de la moindre contraction, on évite certaines activités… et puis nous voilà à la 38ème et comme une envie d’envoyer un avis d’expulsion à notre Loulou ! Mais comment ça ? Il compte rester jusqu’au bout du bout ? Tanguy va !

Dans cet article je vous récapitule le top 20 des astuces (ou pas) pour favoriser le début du travail. Et si scientifiquement rien n’est réellement prouvé, vous pourrez toujours compter sur l’effet placebo 😉

Dans la catégorie « on mise sur le frigo et à nous les remontées acides » je désigne :

●● ANANAS ADDICT ●●

«L’ananas ou des dattes, comme tu veux, tu devrais en manger, ça aide à dilater le col » m’a dit la prothésiste ongulaire lors de ma première grossesse. Aimant l’ananas je me suis lancée dans cette astuce anodine… et bien j’ai mangé 2 boites d’ananas… puis de l’ananas frais chez mamie Isa… mais quelques remontées acides atroces plus tard j’ai du me rendre à l’évidence que cela ne fonctionnait pas… Pour cette seconde grossesse, j’ai eu le droit au même conseil alors j’ai fait quelques recherches. Effectivement, l’ananas contient bien une enzyme, la bromélaïne, qui permettrait de favoriser la dilatation du col de l’utérus et donc permettrait de déclencher le travail….

Standards lower after being single for a long time - Imgur

oui mais… On peut obtenir 5g de cette enzyme en buvant 3L de jus d’ananas frais (Oui parce que ne perdez pas de temps à manger de l’ananas en boite, l’enzyme est détruite lorsque l’ananas est mis en conserve ou transformé en jus industriel.).  L’ananas ne contient donc que de très petites quantités de bromélaïne, il faudrait en avaler jusqu’à 8 pour constater un quelconque effet ! 8 !!! 8 !!!!!!!  Et croyez moi, si vous mangez 8 ananas en 1 journée, vous risquez peut être bien de stimuler les contractions utérines, mais vous risquez surtout d’avoir une bonne diarrhée ! 😨 Alors il faudrait peut être prendre des gélules de bromélaïne ? Mais si aucun médecin ou sage-femme n’en prescrive c’est qu’il y a une raison !

Source : (Tiran D.  Complementary therapies: Use of pineapple for induction of labour.Pract Midwife. 12(9):33-4. 2009)


●● HUILE DE RICIN ●●

Pour continuer sur la stimulation intestinale, vous avez  «L’huile de ricin » évoqué par une maman en cours de préparation à l’accouchement auquel la sage-femme a répondu « apparemment ça ne marche pas puisque vous êtes là »🤔…  et toc !! Finalement la sage femme nous a expliqué que l’huile de ricin peut même présenter des risques pour bébé et maman car l’une de ses principales vertus est d’être laxative.. Gare à la déshydratation ! On en revient à la même conclusion que pour l’ananas, certes cela peut fonctionner car lorsque vous avez la diarrhée,  vous stimuler vos intestins et dans le même temps l’activité utérine… mais avouez que ce n’est pas la grande classe… commencer le travail avec la diarrhée ? Non merci !


●● POULET CURRY ●●

Pour finir avec les aliments qui nous feront plus connaitre les toilettes que la salle d’accouchement, l’un des conseils qui revient assez souvent (et celui ci me fait BEAUCOUP rire) c’est de «Manger épicé » … et même ENCORE plus précisément « Manger un poulet curry »… Non… je n’ai pas testé… désolée… je n’ai pas jugé bon de m’infliger des remontées acides toute une nuit ^^ Mais la théorie est du même ordre que l’ananas ou l’huile de ricin : Stimuler le système digestif  de façon accrue pour déclencher des contractions. C’est encore un coup à passer sa soirée sur les toilettes… GLAM GLAM GLAM…

giphy.gif


●● FEUILLES DE FRAMBOISIER SAUVAGE ●●

Très connu dans les pays anglo-saxons, la tisane de feuilles de framboisier (vendu en vrac dans les pharmacies) serait bénéfique à partir du 9ème mois comme préparation à l’accouchement. Les vertus des feuilles de framboisier sont : « favoriser la dilatation du col », « rendre régulière les contractions’, « éviter les fausses contractions » et permettrait « un accouchement plus rapide« . Alors certes le goût n’est pas génial génial 🤢, j’en bois depuis maintenant 3 semaines et je dois vous avouer que je commence légèrement à saturer ! Car il est conseillé d’en boire 3 tasses par jour et même jusqu’à 5 tasses si bébé se fait attendre.

En l’achetant, je pensais que cela pouvait stimuler les contractions utérines et donc un travail plus précoce mais finalement après lecture de quelques articles, les effets bénéfiques des tisanes de feuilles de framboisier se verraient une fois que le travail à débuter… Crotte ! J’ai même lu une étude réalisée sur les rats qui test plusieurs préparations de feuille de framboisier sur les contractions utérines… Et bien la conclusion est que les feuilles de framboisier n’ont pas d’effet direct sur la contractilité utérine… re crotte…

Plus qu’à savoir si cela peut avoir un réel bénéfice le jour de l’accouchement !

Source : (Jing Zheng and all.  The effects of commercial preparations of red raspberry leaf on the contractility of the rat’s uterus in vitro. Reprod Sci. 2010 May;17(5):494-501)


●● CA GAZE ? ●●

Bon et alors celui-ci  je le garde pour clôturer les « astuces alimentaires »  pour déclencher le travail…. roulement de tambour… 🥁 Un schweppes !  Un schweppes… ou une autre boisson gazeuse mais apparemment le schweppes c’est mieux…  Je ne pourrais pas vous donner l’origine de cette croyance… s’il y en a une d’ailleurs ? Mais je suis curieuse ! ^^

OMQwbRe - Imgur.gif


Vous pensiez peut être qu’il suffisait d’attendre sagement sur le canap’ à manger pour voir débarquer les premières contractions ? Que Nini ! Allez hop on se bouge on va faire la danse du ventre 😉

●● GYM BALL ●●

Qui n’a jamais entendu ce conseil de la sage femme ? « Faites du ballon tous les jours au moins 1h ! »  Dès ma première grossesse, j’ai acheté un superbe ballon gris argenté anti-éclatement (bah oui ! ^^)  !  Apparemment faire de petits 8 sur ce ballon  ou des mouvements de bascule du bassin pourraient aider bébé à descendre, à adopter la bonne position vers la sortie et dilater le col plus vite… alors c’est ce que j’ai fait et c’est ce que je fais pour cette seconde grossesse… depuis plus d’1 mois ! Cela aura au moins eu le mérite de me faire passer le temps à la maison, de soulager mon dos et faire un bon cale-pied à papa devant la télé….

Cela dit par contre, lors de mon premier accouchement j’étais bien contente d’avoir ce ballon dans la salle de travail, et sous une bonne douche chaude, pour me faire passer les douleurs des contractions.

giphy.gif


●● UNE BALADE EN FORET ●●

Le but de se bouger dans les dernières semaines avant le terme c’est de MOBILISER le bassin. Bébé commence a avoir une grosse tête et si on veut qu’il appuie sur le col pour qu’il se dilate, il faut qu’il descende ! Alors un des conseils de mon gynécologue est de marcher…. marcher, marcher, marcher….1h30 -2h par jour et avec le mal de dos des dernières semaines c’est un RE-GAL !


●● ESCALIER ●●

Et s’il pleut ? Et bien montez et descendez plusieurs fois par jour les escaliers de votre maison, votre immeuble ou celui de vos voisins, je ne sais pas trouvez des escaliers ! Et ne faites pas comme moi… ne tombez pas hein !

giphy.gif


●● A L’ITALIENNE ●●

Faire l’amour », le fameux déclenchement à l’italienne bien connu ! Il y a apparemment 2 choses à savoir : 1) le sperme contient des hormones, prostaglandines, pouvant provoquer des contractions et 2) L’orgasme féminin entraîne également des contractions utérines… DONC ! Si votre homme est bon (^^) et que vous arrivez encore assez à vous mouvoir pour faire l’amour, vous pouvez doubler vos chances de déclencher votre accouchement !  Mais comme dit un ami « Faire entrer un truc pour en faire sortir un autre je n’y crois qu’à moitié »… et sans vouloir vous couper l’herbe sous le pied, une étude de 2012 démontre qu’il n’y a aucune différence significative sur le déclenchement du travail entre les femmes ayant fait ou pas l’amour à partir de le 35ème semaine de grossesse… Mais bon ! Il n’y a pas de mal à se faire plaisir !

Source : (NS Omar and all.  TCoitus to expedite the onset of labour : a randomised trial. General obstetrics. 2012 February 120(3):338-45)

giphy.gif


●● FILM ●●

Choisissez un film romantico-dramatique à souhait. LE film qui va vous retourner, vous faire pleurer toutes les larmes de votre corps, vous créer une tornade émotionnelle, un cataclysme 😭😭 ! Et voyez ce que cela fait… Si vous avez simplement les yeux rouges et le nez qui coule c’est que cela ne fonctionne pas chez vous non plus… Mais tant pis, cela occupe pendant notre congé maternité. Alors si vous manquez de films à regarder, je vous laisse découvrir mon top 10 ici.


●● NIPPLE PARTY ●●

Cette astuce est légèrement déroutante et contraignante… apparemment, la stimulation des mamelons entraîne la production d’ocytocine,. Vous savez l’hormone de l’accouchement par excellence ! Cela provoquerait donc des contractions de l’utérus. Seulement ! Pour y parvenir, il faut stimuler les mamelons plusieurs fois par jour et 15 min par mamelon à chaque fois….en les roulant entre les doigts par exemple ou en massant l’aréole afin de simuler la succion de la bouche d’un bébé. Je peux m’ennuyer parfois pendant mon congé maternité… mais de là à passer 2h par jour à me masser les tétons je ne sais pas…

giphy.gif


●● MONTE DANS MON KANGOO BEBE ●●

Vous avez déjà entendu dire que faire un petit tour en voiture pourrait déclencher le travail ? Vous vous voyez déjà faire un tracé de la ville comprenant le plus de ralentisseurs et des nids de poule ?? ahah ! pourquoi pas !! Cela permettrait d’appuyer sur le col et donc de favoriser la dilation ^^ Du coup je ne sais pas si cela fonctionne mais si vous êtes prête à accoucher, une ballade en voiture, sans vous éloigner de l’hôpital bien sûr, pourrait vous donner le dernier petit coup de pouce nécessaire pour déclencher le travail.


●● C’EST DU PROPRE ●●

«Faire le ménage et les vitres »… conseil donné par environ toutes les femmes de mon entourage. J’adore faire le ménage et les vitres c’est bien connu… mais j’ai quand même essayé lors de ma première grossesse… Après coup je me demande si mon mari ne les a pas payé pour me donner ce conseil… 😉 Finalement, j’ai pu lire sur internet que l’instinct de nidation arrive naturellement chez les femmes qui sont sur le point d’accoucher. Elles ressentent comme une envie de tout nettoyer, ranger pour que leur petit nid puisse accueillir bébé. Mais c’est de l’ordre de l’instinct ! Ne vous faites pas avoir, si vous n’en avez pas envie cela ne sert à rien ! Ne suivez pas ce conseil, restez sur votre canap’ ^^


●● 4 PATTES ●●

Après avoir fait les vitres pourquoi ne pas se mettre à 4 pattes pour récurer le sol à la brosse à dent tiens ? Pour le coup c’est la sage-femme qui m’a dit que faire du 4 pattes pouvait aider bébé à bien se positionner, le dos en avant et donc l’aider à descendre dans le bassin. Mais il faut avouer qu’être à 4 pattes à 1 semaine du terme… je vous laisser tester…


●● COMBIEN DE BALLONS ? ●●

Et là aussi je vais finir la rubrique « astuces bouge ton corps pour déclencher le travail » avec une petite pépite : Gonfler des ballons avec la bouche…J’adore ce conseil !  En gonflant des ballons, on contracte notre estomac et si bébé est prêt à pointer le bout du nez, ça peut influencer le déclenchement du travail en le faisant appuyer sur le col ! N’allez pas au bord de la syncope non plus hein ! Bon et puis si cela ne fonctionne pas, vous aurez toujours des ballons de gonflé pour organiser une fête post natale ahah !

giphy.gif


Enfin, pour les moins aventurières, vous pouvez toujours vous mettre entre les mains de professionnels pour favoriser le début du travail.

●● OSTEOPATHIE ●●

Aller voir un ostéopathe revient souvent. Lors de ma première grossesse, mon gynécologue m’avait conseillé d’aller voir un ostéopathe lorsque je mettais bloquer le dos et bizarrement juste après le rendez-vous j’ai eu des contractions… D’ailleurs je n’avais pas reconnu que c’était des contractions puisque j’avais TELLEMENT mal au dos !  Mon mari c’était même impatienté devant mon incapacité à  gérer la douleur  face à un mal de dos. Il me disait « Olala mais qu’est ce que ça va être le jour où tu accouches si tu pleures comme ça pour un mal de dos ! »… Il était 3h du matin et je ressentais comme des coups de couteau dans le dos depuis la veille 20h…  Il a fini par m’emmener à Natécia (la clinique dans laquelle j’ai accouché) pour un contrôle parce que lui non plus n’en pouvais plus ^^ Arrivé là-bas, lorsque la sage-femme à mis en route le monitoring pour écouter le cœur de Jade elle m’a dit « mais vous avez des contractions… ». En fait j’avais depuis 20h des contractions toutes les 3 min…Bravo le mari en carton ! Malheureusement c’était un faux travail, des contractions qui servent de répétition générale mais qui n’ont aucun effet sur le col… dommage ! Finalement, je me suis dit qu’il était possible qu’une séance d’ostéo aidait à déclencher le travail puisque j’avais eu des contractions. Mais en reprenant un rdv 1 semaine avant mon terme malheureusement la séance n’eut aucune incidence sur le travail… Je ne retente pas l’expérience pour cette seconde grossesse.


●● ACUPUNCTURE ●●

Lors de ma première grossesse, en cas d' »échec » de la séance d’ostéo, l’ostéopathe m’a conseillé de faire une séance d’acupuncture. L’acupuncture est une médecine douce traditionnellement utilisée en Chine mais de plus en plus utilisée en France également pour plusieurs raisons de santé. De nombreuses sage-femmes pratiquent l’acupuncture en suivi de grossesse. Cela permettrait de relaxer la maman, d’apaiser certains maux de la grossesse mais également en fin de grossesse, de favoriser le retournement de bébé s’il se présente en siège, la descente du bébé et la dilatation du col. Le but de cette méthode étant d’insérer des aiguilles (cela ne fait absolument pas mal) sur des endroits bien précis du corps pour stimuler la production d’hormones.

Ainsi J’ai fait appel lors de ma première grossesse à une sage-femme du Val d’Ouest 2 jours avant mon terme. Une aiguille vers les pieds, une dans le dos, une sur le ventre, une sur les mains, une sur le front… une baisse de tension plus tard la sage-femme était  pessimiste et me disait « Vous avez un niveau d’énergie trop bas, un col long tonic et fermé, c’est pas demain la veille que vous allez accoucher, il faut vous reposer » et pourtant… j’ai perdu les eaux le lendemain matin et accouché dans la nuit ^^ Yes !!

Pour cette seconde grossesse, je fais appel à la même sage-femme. J’ai déjà réalisé 2 séances d’acupuncture. 1 séance 20 jours avant mon terme : mon col était raccourci d’1/3, tonic, postérieur et ouvert à 1… puis à 10 jours de mon terme : mon col était raccourci à 50%, souple, intermédiaire et ouvert à 2… on avance on avance !!! Ma prochaine séance est à J-3 du terme ! Je vous ferrais une petite up-date !

Sinon, niveau scientifique, plusieurs études démontrent une induction du travail par un traitement d’acupuncture (enfin quelque chose qui fonctionne !) mais… 2 études randomisées (comparaison du temps de déclenchement du travail entre des femmes bénéficiant de séances d’acupuncture vs sans acupuncture) ont également rapporté qu’il n’y avait pas d’effet statistiquement significatif de l’acupuncture… ces résultats sont donc plus suggestifs que définitifs… (crotte)

En conclusion, vous ne risquez rien à tenter l’expérience, au pire vous serrez reposé ^^

Source : Lim CE and all.  Effect of acupuncture on induction of labor. J Altern Complement Med. 15(11):1209-14. 2009.


●● MASSEUR ●●

Il existe des masseurs formés aux massages de déclenchement. Je pense que cela rejoint beaucoup les séances de déclenchement par un ostéopathe ou encore par un acupuncteur., le but étant de se concentrer sur des points d’acupression favorisant l’induction du travail.

Et même s’il ne fonctionne pas pour vous, c’est toujours un bon moyen de vous relaxer avant que le bébé n’arrive. Veillez tout de même à bien choisir un masseur formé aux massages de grossesse.

giphyH9YFJ0I3.gif


●● L’AUTO-HYPNOSE ●●

Méthode un peu nouvelle pour moi, j’ai découvert l’auto-hypnose grâce à une jolie rencontre ! Après avoir effectué une séance d’initiation, j’ai pu me rendre compte que j’avais déjà pratiqué l’auto-hypnose sans le savoir et sans le nommer lors de mes séances de préparation à l’accouchement avec la sage femme. Cette méthode se base sur 4 principes : la respiration, la relaxation, la visualisation et l’approfondissement. Au cours des séances,  on apprend des techniques de respiration qui seront très utiles pour rendre le plus efficace possible les contractions et favoriser la dilatation du col.

Je ne sais pas si cette technique est réellement efficace sur le déclenchement du travail mais en revanche elle peut l’être une fois que le travail à débuter pour l’accélérer. L’auto-hypnose permet de se détendre, accepter les contractions, mieux gérer la douleur. Il est souvent dit que l’anxiété et la peur d’avoir mal nous ferme et donc ralentit le travail. Comme dit ma sage-femme « Notre corps doit est dans le OUI,  dans l’acceptation de la douleur car elle est utile » Pas évident hein ? Et bien c’est en ça que l’auto-hypnose peut être efficace ! Car elle permet à la maman de se focaliser sur son ressentit, son bien-être, le bien-être de son bébé et sa respiration comme dans un état second. Pour y parvenir, il faut s’entraîner à la maison, cela ne s’improvise pas le jour de l’accouchement. Et pour s’initier il faut un peu d’aide ! Faites appel à un hypno-thérapeute.

Bon, la théorie je l’ai, la pratique réalisé à la maison aussi… maintenant reste à voir sur le terrain ! Un petit up-date sera le bienvenue !


●● HOMEOPATHIE ●●

Enfin, je ne peux pas finir la rubrique « médecine douce » sans vous parler de cette méthode naturelle  pouvant favoriser un accouchement en douceur :  l’homéopathie.

Les remèdes généralement proposés par les médecins homéopathes ou sage-femmes pour stimuler le travail sont : l’Actea racemosa pour rendre le col plus souple et du Caulophyllum  associés à du Gelsemium ou encore du Folliculinum.  Mais attention, ceci est la prescription de ma sage-femme mais ne faites pas vous même votre milk-shake d’homéopathie, chaque traitement est adapté à nos besoins et notre grossesse donc je ne peux que vous conseiller de demander l’avis de votre sage-femme ou de votre médecin. Surtout que si le traitement est prescrit, il sera entièrement pris en charge dès le 6 eme mois. Ma sage-femme ne m’a pas réellement dit que l’homéopathie peut aider à déclencher le travail, mais en revanche qu’elle peut  l’accompagner et provoquer un peu la nature ^^


Allez, je vous souhaite d’accoucher sereinement !

Xoxo !

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. ColombesMum dit :

    Merci pour ce suuuuper récap complet! Je prends note ayant accouché post-terme pour mon fils! Mon gyneco m’a confirmé que ce qui marchait c’était le déclenchement à l’italienne. À voir…de mon côté l’acupuncture avait beaucoup marché, et la tisane aidé à rendre le col souple (ça ne déclenche pas en effet)

    Aimé par 1 personne

    1. MarineLyon dit :

      On a beau dire qu’on attend patiemment ou au bout d’un moment on a toute quand même l’envie d’accélérer les choses une fois qu’on sait que bébé est prêt à affronter l’extérieur 😂. Ce qui a le plus fonctionne c’était l’acupuncture également pour moi ! 😘😘

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s