C’était il y a 3 ans, mais c’était hier

Il est 14h, les traits tirés accusent une nuit sans sommeil, le sourire timide dévoile une nuit hors du temps. Une maman est née quelques heures plus tôt.

Les paupières fermées, l’histoire se raconte encore, une réalité tourmentée par la portée des émotions. L’esprit sur pause, le regard troublé, tous les capteurs s’émerveillent. Le signal du moniteur, l’âcreté du fer, l’effluve des corps, les voix feutrés, les caresses réconfortantes et la férocité du moment. L’atmosphère est palpable, le vertige s’installe. Et cette rencontre. Elle est de celles que l’on n’oublie pas, de celles qui bouleversent un monde, de celles qui te font grandir, oublier, prier, aimer et douter en 1 quart de seconde. Car il y a ce tout, il y a aussi ce rien. Ce vide brutal et ces larmes qui débordent. C’était il y a 3 ans, mais c’était hier. Vulnérable et puissante, je vous présente Jade et mon équilibre fragile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s